SOMMAIRE

 

 

 

  • Coronavirus – le commencement
  • Corona – un « petit » virus
  • Les débuts du Covid à Maurice
  • L’ile Maurice résiste au Covid-19
  • La réouverture des frontières à l’ile Maurice
  • La liste des centres de quarantaine à l’île Maurice
  • Les règles de quarantaine
  • Comment nous avons vécu le Covid-19 à Maurice

Coronavirus – le commencement

Covid-19 – L’épidémie qui s’abat sur la Chine à la fin de l’année 2019 et à une vitesse fulgurante se propage et se transforme en pandémie mondiale en début de 2020 et marque cette année.

Fait intéressant :

Il se pourrait que les premiers cas remontent aux Jeux mondiaux militaires qui se sont déroulés du 18 au 27 octobre 2019 à Wuhan, ou près de 10 000 athlètes représentant 100 nations ont était réunis.

Corona – un « petit » virus

Covid-19 – le mot collé à toutes les lèvres, utilisé sous tous prétextes : politique, publicitaire, sociale, humoristiques etc.

Vu sous tous les angles, à toutes les chaînes télé, sur toutes les pages internet.

Utilisé et réutilisé à l’infinie … Usé …

Je ne vais pas rentrer dans le débat du « pourquoi et du comment », à quelle fin et par quels moyens. Dans cet article je veux seulement partager avec ceux qui ne sont pas à Maurice comment le pays a vécu cette crise sanitaire ainsi que notre expérience personnelle.

Les débuts du Covid à Maurice

Le 17 Novembre 2019 le premier cas est détecté en Chine.

Le 19 Mars 2020, ce qui fait 4 mois après, les 3 premiers cas sont déclarés à Maurice.

En France, par exemple, les 3 premiers cas ont été recensé le 24 Janvier 2020 et Pr Cohen affirme que le premier patient testé positif au coronavirus le 27 décembre.

Heureusement la pandémie a que peu touchée notre belle ile et à la veille des ouvertures parcelles des frontières à l’ile Maurice, le 1 octobre 2020, voici notre bilan.

Coronavirus à l’ile Maurice en Chiffre

Officiellement le nombre de cas de Covid-19 enregistrés à l’ile Maurice depuis le début de la pandémie est de 367 cas avec 10 décès dont seulement cinq liés directement au coronavirus.

En réalité, et comme dans tous les pays, il y a eu plus de cas de Corona Virus mais les gens n’ont pas l’habitude de courir chez le médecin au premier rhum (ou, dans ce cas, la toux). Donc il n’y a pas eu de dépistage massif.

Le grand pic a été recensé entre mi-mars et mi-juin.

Le vendredi 18 septembre un nouveau cas a été détecté dans un centre de quarantaine.

Il s’agit d’un cas importé : un homme qui est arrivé dans un avion privé d’Arabie Saoudite et qui a été testé négatif au départ mais à son arrivée s’est révélé positif. Les autres passagers du même vol sont tous négatifs.

Selon le communiqué du Ministère de la Santé et du Bien-être du 21 Septembre 2020 il y a 17 cas actifs et 1837 personnes sont en quarantaine.

 

Fait intéressant :

Pays où aucun cas de Covid-19 n’a été enregistré

  • Palau
  • Micronésie
  • Îles Marshall
  • Nauru
  • Kiribati
  • Îles Salomon
  • Tuvalu
  • Samoa
  • Vanuatu
  • Tonga

L’ile Maurice résiste au Covid-19

Comme j’ai évoqué plus haut, à l’absence de dépistage massif c’est dure à savoir le nombre de cas exact mais nous sommes très loin des 20 000 cas et 1139 décès prédits par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

La République de Maurice n’aura pas échappé à la pandémie du Covid-19 mais a su résister et stopper la propagation.

Les raisons de cette maîtrise sont :

– la réactivité des autorités mauriciennes

– l’efficacité d’un système de santé déjà rodé aux épidémies comme le paludisme.

Il faut savoir que Maurice n’aura pas attendu que l’OMS déclare l’état de pandémie pour mettre en place des mesures de précaution et de contrôle.

– Dès le 23 janvier, les passagers en provenance de Chine sont mis en quarantaine. Une mesure étendue à d’autres pays d’Asie comme la Corée du Sud et le Japon par la suite.

– Le 2 février, l’interdiction pure et simple de ces pays.

– Le 16 mars, le Premier ministre Pravind Jugnauth annonce la fermeture des frontières de l’île Maurice aux pays de l’Union européenne, au Royaume Uni et à la Suisse à partir du mercredi 18 mars pour une période de deux semaines.

– Le 19 mars après l’annonce de trois premiers cas du Covid-19, le Premier ministre déclare un état de confinement national à partir du lendemain pour 14 jours (sur cette période on va revenir un peu plus bas). Toute l’économie est mise à l’arrêt hormis les services essentiels et quelques commerces d’alimentation et pharmacies.

– Le confinement sanitaire sera durci trois jours après puis étendu une première fois jusqu’au 15 avril, une deuxième fois au 4 mai et enfin une troisième fois au 1er juin avec une ouverture progressive de certains secteurs de l’économie (sous condition d’obtention d’un permit spécial), à partir du 15 mai. Le Premier ministre a justifié cette extension afin que la stabilisation de la propagation du virus, ne soit pas annihilée par une deuxième vague.

L’importance attachée à cette pandémie par les autorités mauriciennes explique la réussite de Maurice dans le contrôle et la stabilisation du coronavirus. La fermeture des frontières d’abord pour les pays asiatiques touchés par le Covid-19 et ensuite pour les autres pays et la mise en quarantaine de Mauriciens et résidents venant de l’étranger démontre la volonté d’empêcher le coronavirus d’atteindre les côtes mauriciennes.

Une application, beSafeMoris, a aussi été lancée pour des infos en continu sur la situation et les précautions à prendre.

Dans la pratique, l’expérience des services sanitaires pour les maladies comme le paludisme ont grandement aidé pour le suivi des contacts (contact tracing) des personnes trouvées positives. Par ailleurs, la centralisation et la création d’unités d’isolation pour les personnes ayant besoin de soins intensifs ont permis de minimiser la propagation du virus. Une politique aussi aidée par la création de centres de quarantaine pour accueillir toutes les personnes rapatriées. Il est à noter la bonne synergie entre le gouvernement et le secteur privé dont les groupes hôteliers qui ont mis pas moins de huit hôtels à la disposition du gouvernement pour les besoins de quarantaine.

 

l’île Rodrigues

Autre partie de la République mauricienne, située à 600 km de Port-Louis, et également une destination touristique prisée n’a enregistré aucun cas et que le confinement sanitaire n’y aura duré que 14 jours.

La réouverture des frontières à l’ile Maurice

Par le Communiqué du 31 Aout le Gouvernement Mauricien annonce le procédé de la réouverture des frontières en trois étapes :

Etape 1

La première étape concerne le rapatriement des Mauriciens bloqués à l’étranger. Les opérations vont s’accélérer et se poursuivront jusqu’au 30 septembre. Durant cette période, les passagers à l’arrivée continueront à être placés en quarantaine dans les centres mis à leur disposition par l’État.

Etape 2

La deuxième phase débutera le 1er octobre. Les voyages depuis ou vers certaines destinations seront alors autorisés. L’accès au territoire mauricien sera autorisé dans le respect d’un protocole sanitaire. Les réservations de billets d’avion et de chambres d’hôtels peuvent se faire en ligne. Les places seront accordées selon l’ordre de priorité suivante :

– les ressortissants mauriciens

– les résidents détenteurs d’un permis

– ceux qui exercent un emploi à Maurice

– les autres visiteurs désirant se rendre à Maurice

Etape 3

La troisième étape consiste à rouvrir les frontières et débutera à une date qui sera déterminée à la lumière de l’évolution de la pandémie de COVID-19.

Notre priorité demeurera la protection de notre population. En attendant l’ouverture des frontières, les citoyens qui sont directement affectés par les restrictions en vigueur actuellement, notamment les taxis d’hôtel et les opérateurs touristiques, continueront à recevoir une assistance financière de l’État.

31 August 2020 Prime Minister’s Office

Donc en bref l’île Maurice annonce l’assouplissement progressif des restrictions de voyage. À partir du 1er octobre 2020, les frontières seront ouvertes aux ressortissants, résidents et touristes mauriciens se rendant à Maurice pour de longs séjours.

Les passagers devront se soumettre à un test PCR 5 jours avant leur voyage. À l’arrivée à Maurice, une quarantaine de 14 jours sera obligatoire dans un établissement agréé par les autorités.

Un forfait de voyage sera mis à la disposition des passagers en ligne et comprendra :

– L’hébergement, en pension complète, pour la quarantaine de 14 jours.

– Le transfert de l’aéroport à l’hôtel.

– Les frais de santé, y compris les tests PCR obligatoires.

Pour faciliter le processus, depuis le 20 septembre 2020, une plateforme de réservation centralisée, reliée aux sites des compagnies aériennes et des hôtels, est mise en place sur le site web de MTPA à l’adresse https://booking.mymauritius.travel.

Air Mauritius et Emirates Airlines programment des vols réguliers reliant l’île Maurice à des destinations désignées. Les vols peuvent également être réservés dans les points de vente au détail, les centres d’appel et les sites web des compagnies aériennes.

La sécurité sanitaire des voyageurs et du public mauricien est une priorité absolue. Des protocoles conformes aux meilleures pratiques internationales seront en vigueur à bord des avions, à l’aéroport, pour les transferts d’aéroport, dans les lieux de quarantaine et, par la suite, dans les hôtels et tous les autres lieux publics.

La liste des centres de quarantaine à l’île Maurice

  1. New Soulliac Hospital
  2. Anse La Raie Youth Centre
  3. Pointe Jerome Youth Training Centre
  4. Lady Sushil Ramgoolam Recreational Centre, Pointe aux Piments
  5. SSR SeniorCitizens Recreational Centre, Belle Mare
  6. Belle Mare, Assos Villa
  7. Belle Mare Adventist Centre de Jeunesse
  8. Quatre Soeurs Refuge Centre
  9. J Burty David Senior Citizens Recreational Centre, Pointe aux Sables
  10. Beau Bassin Police Training School
  11. Les Casernes Curepipe Police Training School
  12. Emeraude Beach Attitude Hotel
  13. Be Cosy Apart Hotel
  14. Calodyne-sur-Mer
  15. Veranda Hotel, Grand-Baie
  16. Recif Attitude Hotel
  17. Mauricia Beachcomber Resort and Spa
  18. Centre Riva – Bella, Pointe aux Sables
  19. Champ de Mars Hotel
  20. Gold Cress Business Hotel
  21. Ambre Hotel
  22. NCG Training School, le Chaland
  23. Manisa Hotel
  24. Veranda Palmar Hotel
  25. Palmar Hotel

Rappelons que les centres de quarantaine ont été décrétés « restricted areas». Ainsi les membres du public ne sont pas autorisés à avoir accès dans les centres, ni dans leurs environs.

ATTENTION

Avant de réserver votre quarantaine à l’ile Maurice consultez bien les tarifications car certains hôtels annoncent les prix plutôt élevés.

A vous de faire votre choix.

Les règles de quarantaine

Les règles de quarantaine sont les mêmes pour tous les établissements :

– Interdiction de sortir de la chambre

– L’interdiction d’utilisation des espaces communs et piscine

– Nombre de personnes limité par chambre

– Les repas sont déposés par le personnel de l’hôtel

– Les visites sont limitées

Les règles de quarantaine sont très strictes mais cela est tout à fait normal : l’ile ne peu pas se permettre l’arrivé de corona. Les septiques et les « pas contents » , s’il vous plait, comprenez que nous n’avons aucune envie de faire rentrer le virus sur l’ile.

C’est une question très délicate : d’un côté vous avez la crise économique et de l’autre côté la santé. Si Maurice annule la quarantaine nous allons prendre une vague et refermer aussitôt le pays, est-ce une solution ?

Certe le tourisme est à zéro quoi que… Les locaux profitent de bouger un peu partout sur l’ile pour les petites escapades en famille ou les week end en amoureux. La plupart des endroits (hôtels, gites, spas etc.) vous proposent des petits discounts, ce qui permet de découvrir ou redécouvrir l’ile.

Comment nous avons vécu le Covid-19 à Maurice

Pour clôturer ce sujet, loin d’être joyeux, mais impossible à éviter, voici notre expérience personnelle du confinement et du reste.

Pour commencer, une petite remarque que je me suis faite :

Covid – le mot en soit, quand on y pense…

Co vide – ensemble, mais seul (vide). Coronavirus a surtout était marqué dans le monde par le sentiment de solitude pour ceux qui se sont retrouvés enfermés chez soit du jour au lendemain. Mais grâce à la mobilisation et “merci” internet, le regroupement était possible.

Je vous avoue que pour ce qui nous concerne, le confinement n’a pas était déplaisant. Stressant, oui, mais à même temps appréciable.

Stressant, car, comme tout le monde, nous n’avons aucune idée ou cela nous menera. A quel point notre business sera impacté ? Allons nous résister ? D’un autre côté, mettre un petit frein, arrêter de courir et se recentrer sur l’essentiel, était vraiment agréable. Nous sommes des jeunes parents et, depuis la naissance, papa est beaucoup plus sur le terrain que moi. Le confinement nous a permit de passer plus de temps tous les 3.

L’annonce du confinement a était brusque et beaucoup de nos connaissances se sont retrouvés sans provisions pendant 10 jours. Difficile quand vous avez une famille à nourrir. Nous avons prévu le coup et, sans se mettre en panique, avons fait quelques réserves. Et, heureusement, j’ai envie de dire.

Rapidement certains commerçants ont mis en place les livraisons sous forme de paniers “de survie” avec des fruits, légumes, céréales , etc.

Les premiers jours d’ouverture des magasins le stress était palpitant (la queue à London Way à Tamarin se formait avant le lever de soleil).

Malgré le constat qu’à Maurice l’arrivée du Covid a était pas mal géré, l’impact économique est colossal. Étant donné que nous sommes sur une ile, la fermeture de l’aéroport a bloqué le tourisme – une des principales activités des nombreuses personnes. Les employés locaux qui ont déjà des petits revenus se sont retrouvés avec seulement la moitié, voir rien du tout, car le chômage, proprement dit, n’existe pas à Maurice.

Le virus a aussi beaucoup affecté les expatries. Nombreux ont quitté le pays, d’autres, ayant les reins plus solides, ont résistés et attendent le retour des touristes. Nombreux gens se sont reconverties ou inventés d’autres sources de revenus. Le « home made » n’a jamais était aussi présent. Un autre grand exemple du changement post-covid : la livraison à domicile. Chose tellement habituelle dans les pays européens et dans le monde, ici à Maurice il y a 1 an était presque inexistante, voir totalement nule.

Avec la fermeture des points de vente brusque et pour la plupart inattendue, les familles se sont retrouvées avec les frigos vides et les commerçants avec les stocks sur les bras. Là, les groupes de whatsapp et facebook se sont misent à fleurir proprosant des livraisons à domicile : des paniers de fruits et de légumes, viande, les produits de la ferme, etc.

3 mois d’arrêt et une incertitude sur le retour des touristes a obligé nombreuses sociétés, liées directement ou non au tourisme, de mettre les clés sur les portes. Le gros flux des départs n’est pas passé inaperçu pour le gouvernement mauricien et, la encore, je trouve, que ce dernier a réagi vite et fort en simplifiant l’accès au Titre de résident ainsi qu’en apportant d’autres modifications favorables aux expatriés.

Le Corona virus (covid-19) a chamboulé le monde entier. L’impact économique est énorme. Personne ne peut dire avec certitude quand et comment cela se terminera.

Mais je peux vous dire que sur la perle de l’océan Indien, jusqu’au là, c’est pas pire, voir mieux qu’ailleurs. Sans faire de jaloux.

 

Et n’oubliez pas les gestes Barrière : lavez-vous les mains, mais bon, ça s’est quand même la base non ?

Sincerement votre,

Milena